Alpi

« oOps » : des plats traiteur sans chichis !

Depuis le mois d’avril, Ludovic Dethier s’est lancé comme traiteur indépendant.  Ce cuisinier fier de son patrimoine officie sous le nom sympathique de « oOps », une onomatopée résumant bien les « boulettes » que Ludovic fait, au propre comme au figuré.

Les boulettes ? Une évidence pour cet amoureux du terroir. « C’est un plat traditionnel, simple, réconfortant. Je propose aux clients de commander, très bientôt à partir du site, que ce soit pour le repas du soir ou une occasion particulière. Je privilégie les produits locaux, la viande provient d’un élevage que je connais bien, le sirop est artisanal, je travaille au maximum en circuit court. »

Si les commandes par les particuliers sont une première source de distribution, les boulettes de Ludovic devraient aussi être disponibles en grande surface, au rayon produits régionaux et locaux. « Cela implique certaines démarches, mais je suis heureux que ça puisse aboutir. La sauce liégeoise, par exemple, est loin d’être connue partout ! J’espère pouvoir la faire découvrir en dehors des frontières de la principauté. »

À côté de ce produit phare, la carte fixe s’enrichira de bons petits plats au gré des saisons : « Je souhaite présenter la boulette sous différentes déclinaisons : sauce provençale, dijonnaise, des boulettes de volaille à la crème et d’agneau à la tomate. Je propose également du hachis parmentier à la florentine, de la salade liégeoise et de la paëlla cet été. »

Devenir indépendant ? C’était pour Ludovic une évidence. « J’ai déjà été indépendant par le passé et je ne souhaitais pas refaire les mêmes erreurs. ALPI m’a conseillé, j’ai validé mon idée avec une étude de marché. C’est vraiment nécessaire de bien s’entourer lorsqu’on se lance comme indépendant. »

Ludovic a choisi d’avancer pas à pas, même s’il déborde d’idées pour la suite de son activité. « Il faut avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue ».

Rue Bouhaye, 38 
4557 Fraiture-en-Condroz 

ça vous a plus ? attendez la suite