ALPI

Le 22 juin, dans les anciens locaux du Cadran en plein centre de Liège, One Reality a inauguré ses installations. 2000 m2 consacrés à la réalité virtuelle, dans des box individuelles ou sur des plateformes multiconnectées. Escape game dans l’espace, combat contre les zombies, Indiana Jones : des expériences d’un genre nouveau qui sollicitent l’odorat et le toucher, en plus de la vue et de l’ouïe.

 

Le lendemain de l’ouverture, nous joignons Romina Safar, l’un des trois associés derrière le projet One Reality. En déficit de sommeil mais remplie de positivité, elle nous explique : « Nous avons eu beaucoup plus de monde que prévu. Les retours des clients étaient positifs et spontanés, ça nous a fait du bien. Mais de notre côté, nous devons prévoir quelques mises au point organisationnelles. Je suis perfectionniste ! ». One Reality voit le jour dans la tête de ses concepteurs il y a 14 mois. « J’étais commerciale pour Proximus et nous nous sommes rendus dans un centre de réalité virtuelle à Namur pour un team building. Moi qui ne suis pas une ‘joueuse’, j’ai adoré le concept et j’ai vu le potentiel de développer un centre à Liège. » Romina et ses deux associés s’engagent alors sur plusieurs pistes : ouvrir une franchise, développer un jeu de réalité virtuelle. Le projet final au Cadran s’impose alors, avec des développeurs-partenaires (une société belge notamment) et un espace dédié à la réalité virtuelle qui est alors le plus grand d’Europe.

Dans leur parcours, les associés rencontrent des structures d’accompagnement : Innovatech, le Cide Socran et ALPI. « Nous avons tous les trois moins de 30 ans et s’adjoindre un regard extérieur professionnel sur notre projet était absolument nécessaire. C’est la première fois que nous créons une société. Il nous fallait des connaissances, des clés, un accompagnement. » D’autant qu’étudier la faisabilité d’un tel projet est plutôt technique : « Notre centre est d’une ampleur inédite. Mettre au point son plan financier était très complexe. » Une étape compliquée mais fondamentale pour décider de lancer le projet. « On s’est dit : « Pourquoi ne pas le faire !? ». C’est une idée neuve, c’est un concept qui a tout pour plaire. On y croit ! »

 

Si le côté plutôt ludique de la réalité virtuelle attire et fait l’unanimité des premiers clients, Romina veut exposer d’autres aspects de cette technologie encore méconnue : « La réalité virtuelle va révolutionner le monde ! On peut troubler les sens et faire vivre des expériences incroyables. » La 4D que propose One Reality permet de produire des sensations physiques impressionnantes : sentir le sol qui vibre lorsque les zombies s’approchent, entendre le crépitement d’un feu de bois, sentir le parfum des vieux livres d’une bibliothèque.

D’autres expériences viendront bientôt enrichir l’offre du centre. « Nous espérons que les gens seront curieux et trouveront autant d’intérêt que nous à la réalité virtuelle ! », conclut Romina.

Jean Christophe Fernandez, Romina Safar, Jonathan Szlachta – One Reality

Au Cadran
6, Rue de Bruxelles – 4000 Liège

https://one-reality.be


Ca vous a plu ? Attendez de voir la suite ...