Giuseppe et Lorenzo Falcone

Mask Tower : le support de masque sain et hygiénique

Mask Tower, c’est le projet de Giuseppe et Lorenzo Falcone, deux frères créatifs et ambitieux qui ont profité de la crise sanitaire pour lancer leur produit: un support de masque qui limite la propagation du Covid-19.  Giuseppe nous explique la genèse de ce projet 100% belge et le rôle qu’a joué ALPI dans le lancement de leur entreprise.

Quelle est l'histoire du Mask Tower?

Giuseppe Falcone. Je suis conducteur de train et mon frère travaille chez Safran. Nous avons remarqué que souvent, dans les locaux où nous nous rendions pour le boulot, rien n’était prévu pour ranger son masque de manière hygiénique, sans risque de contamination croisée. Du coup, pendant le premier confinement, mon frère a planché sur un projet pour produire un objet pratique, utile et qui permette de limiter la contamination.

On a commencé à dessiner et on s’est rendu compte que le le défi c’est que le masque soit tenu en l’air sans contact avec d’autres surfaces. D’où l’idée du Mask Tower qui offre la possibilité de régler la tension des élastiques.

On a fait plusieurs essais dont un prototype en 3D avec le Relab de Liège. Nous avions comme objectif que l’objet soit stable, durable et facilement nettoyable, ce qui nous a poussés à choisir l’aluminium anodisé qui rencontre tous ces critères.

Comment le Mask Tower est-il fabriqué?

Nous sommes des autodidactes. L’usinage n’est pas notre métier donc nous nous sommes beaucoup renseignés et avons demandé beaucoup de conseils. D’abord en Belgique mais les premiers essais étaient trop chers. Ensuite, nous avons fait réaliser des prototypes en Chine mais ils n’étaient pas satisfaisants.

Comme nous avons la volonté de soutenir l’économie locale et la reprise chez nous, nous avons finalement trouvé un usineur belge pour réaliser nos Mask Tower. Ce qui rencontre davantage notre objectif de durabilité

Mask Tower
Mask Tower

Quelle est la clientèle visée?

Au départ, le particulier qui doit déposer son masque au travail, lorsqu’il s’assied à son poste de travail ou pendant les repas.

Ensuite, les chefs d’entreprise qui souhaitent créer un environnement de travail hygiénique. Les premières présentations ont donné des retours très positifs.

Mais on pense aussi aux restaurants et à l’Horeca en général.

Et si un jour le masque n'est plus obligatoire?

On a déjà anticipé les possibilités d’évolution du produit, pour lui conférer de la positivité et donc nous avons déjà réfléchi à l’après-Covid. On s’est associé avec un ami d’enfance qui est ingénieur et qui suit notre projet depuis le début.

Entre autres idées: un porte-smartphone avec chargeur sans fil, un porte-casque audio, une lampe de bureau épurée… de quoi donner une seconde vie au Mask Tower.

Mask Tower

Comment êtes-vous arrivés chez ALPI?

Le rôle d’ALPI a été de nous accompagner dans les dernières étapes avant le lancement. Ils nous ont enrichis de rencontres et de conseils.

Nous avons d’abord participé à une séance d’information il y a 4 mois. À ce moment-là, on avait l’idée et on cherchait de l’aide puiqu’on n’avait jamais été indépendants. Plusieurs personnes nous ont conseillé ALPI.

Et c’était un excellent conseil: nous avons appris beaucoup de choses, comme le BMC (Business Model Canvas) qui nous a bien aidé.

Le projet était quasiment en phase finale donc on n’a pas suivi de formation mais le module e-commerce nous tenterait bien.

Recommanderiez-vous ALPI?

Oui et je conseillerais même de les contacter le plus vite possible, dès l’idée de départ. La seule chose que je regrette, c’est de ne pas les avoir contactés plus tôt, avant d’avoir engagé certains frais. Un accompagnement dès le départ aurait été bénéfique pour se poser les bonnes questions et nous aider à faire les bons choix.

Le Mask Tower existe en 5 couleurs et il sera bientôt possible de graver un logo au laser sur le pied.
Contactez Giuseppe et Lorenzo via leur site www.masktower.be ou leur page Facebook www.facebook.com/MaskTowerOfficiel

Vous avez un projet ?
Contactez l'équipe d'ALPI !